LUCIA DI LAMMERMOOR

Lucia lammermoor.jpg

Opera seria en deux parties et trois actes

 

Livret de Salvatore Cammarano

Musique de Gaetano Donizetti

Création : Naples, Teatro di San Carlo, 26 septembre 1835

 

Durée - 2h30 entracte compris

Chanté en italien / Surtitré en français

Aimer passionnément, à La folie...

 

Soumise au bon vouloir et au mauvais pouvoir des hommes, une femme pourtant forte connaîtra la déchéance et la mort pour avoir voulu dépasser les limites de sa condition. Réfugiée dans la folie pour mieux conserver sa liberté, elle succombera en vraie héroïne romantique martyrisée et brisée par la violence des conflits masculins.

Il plane un climat languide et mystérieux sur cette Lucia di Lammermoor, chef-d’œuvre tragique de Gaetano Donizetti, et les premières mesures semblent déjà peindre le cortège de la frêle héroïne vers son tombeau... Nous assisterons donc à un combat perdu d’avance et nous placerons esthétiquement dans cette fin du 19ème siècle qui étouffait sous les conventions sociales en faisant de la femme un être inférieur à l’homme. Cette société corsetée pouvait-elle accepter un amour à la Roméo et Juliette, à la fois trop beau et trop dangereux pour être vécu ? Evidemment non, et d’amoureuse éperdue, Lucia basculera dans la folie meurtrière, dépouillée de sa seule raison d’être.

Tout comme la musique génialement écrite par Donizetti épouse les moindres inflexions psychologiques des personnages, il faudra que la scénographie évolue vers la folie puis la destruction et le néant : couleurs froides des costumes, brume insistante, mobilier massif emprisonnant la frêle mais pourtant déterminée Lucia qui fuira dans un ailleurs sans possibilité de retour en arrière jusqu’à la scène capitale de la folie tant redoutée des sopranos et si attendue par le public.

Lucia passera de l’autre côté du miroir nous donnant l’illusion d’une possible réconciliation amoureuse dans l’apaisement du pardon... en vain !

 

Pierre Thirion-Vallet, Metteur en scène

« La terre et le ciel m’ont trahie ! Je voudrais pleurer mais je ne puis... Les pleurs mêmes m’abandonnent ! » Lucia, Acte II, scène 6

DISTRIBUTION 

Lucia - soprano / Heera Bae
Enrico - baryton / Jiwon Song
Edgardo - ténor / Klodjan Kacani

Arturo - ténor / Avi Klemberg

Raimondo - basse / Federico Benetti

Alisa - mezzo-soprano / Noriko Urata

Normanno - ténor / Joseph Kauzman

Chœurs : Katia Anapolskaya, Christine Rigaud, Laura Baudelet, Elodie Romand, François Lilamand, Pablo Ramos-Monroy, Thierry Cantero, Matthias Rossbach, Guilhem Souyri, Thomas Monnot

Orchestre Les Métamorphoses

Coproduction : 

Clermont-Auvergne Opéra / Opéra Nomade

Direction musicale / Amaury du Closel
Mise en scène / Pierre Thirion-Vallet
Création du décor / Frank Aracil
Réalisation du décor / CZAK DÉCOR
Création des costumes / Véronique Henriot 
Réalisation des costumes / Atelier du Centre lyrique
Création des lumières / Véronique Marsy
Études musicales / Daniel Navia
Surtitrage / David M. Dufort

PROCHAINES DATES

Jeudi 21 janvier 2021 (reporté) / Théâtre Jean Vilar - Saint-Quentin (Aisne)

 

Jeudi 28 janvier 2021 à 20h / Théâtre des Sablons - Neuilly-sur-Seine

 

Samedi 30 janvier 2021 à 20h30 / Théâtre de Poissy

Mardi 2 mars 2021 à 20h30 / Le Beffroi de Montrouge

 

Jeudi 18, vendredi 19, dimanche 21 mars 2021/ L'Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand

 

Mercredi 7 avril  2021 à 20h30 / Théâtre Municipal d'Abbeville

01 72 38 37 71

©2019 par Opéra Nomade.