top of page

LA TRAVIATA

IMG_9898.JPG

Opera en trois actes
 
Livret de Francesco Maria Piave d'après Alexandre Dumas fils

Musique de Giuseppe Verdi

Création : Venise, La Fenice, 6 mars 1853
 
Durée - 2h45 entracte compris

Chanté en italien / Surtitré en français

"" En fosse, l’Orchestre Les Métamorphoses habite le drame verdien dans la souplesse, un sens du détail instrumental, et surtout l’équilibre avec les voix sur le plateau, ce en dépit d’une acoustique moins profitable que la salle habituelle de l’Opéra de Clermont-Ferrand. ""

classiquenews.com 21/01/2023

Amore e morte, amour et mort, tel était le premier titre choisi par Verdi, et ces deux pierres de touche de notre existence seront celles d’une mise en scène conçue comme un huis-clos où se débattra avec acharnement une dévoyée, seule personne réellement vivante, assistant impuissante à sa condamnation. Une grande pièce aux murs gris démesurés, une seule porte, seule issue, et une foule, toute de noir vêtue, réunie pour cette fête morbide – la prochaine mise à mort d’une créature engendrée par la société et qui croit pouvoir prendre sa liberté. La maladie et la mort lui rappelleront que ce n’est pas elle qui décide de son sort. Pauvre Violetta qui dans la déchéance trouvera le salut et son ultime victoire malgré tout car Alfredo sera à elle pour l’éternité.

 

On se placera résolument à notre époque, sous les parfums lourds des convenances et Violetta passera d'une théâtre robe de haute couture au dénuement quasi complet du dernier acte en passant par le rêve éphémère et fleuri d'une possible vie, normale à la campagne, le plus loin possible de ceux qui l'ont créée... Mais peut-on échapper à son destin ?

 

Le traitement des maquillages, des coiffures, tel choix des tissus et des lumières, respecteront une palette résolument réduite afin d’accentuer la cruauté d’une pièce où le drame humain est mis à nu. Il ne faut pas se tromper et aller derrière les rythmes à trois temps
entêtants de Verdi, chercher les aspérités de situations théâtrales vraies. Cet opéra du sacrifice est aussi celui de la solitude d’une femme et de tout être humain face à l’arbitraire. Que l’amour soit ici un prétexte importe peu, il s’agit avant tout de mettre en scène la lutte désespérée

DISTRIBUTION 

Violetta - soprano / Eminie Blondel
Alfredo - ténor / Matthieu Justine
Flora - mezzo-soprano / Ahlima Mhamdi
Annina - soprano / Noriko Urata

Germont - baryton / Jiwon Song
Baron Douphol - baryton / Florent Karrer
Marquis d'Obig
ny - basse / Guilhem Souyri
Gastone - ténor / Joseph Kauzmann
Docteur Grenvil - basse / Jérémy Brocard
Choeurs : Candice Costi, Laura Baudelet, Cécile Coulomb, Elodie Romand, Nathalie Schaaff, Pablo Ramos_Monroy, Fabrice Maitre, Matthias Rossbach


Orchestre Les Métamorphoses

Coproduction : 
Opéra Nomade/Clermont Auvergne Opéra

Direction musicale / Amaury du Closel
Mise en scène / Pierre Thirion-Vallet
Création du décor / Frank Aracil
Réalisation du décor / Czak Décor
Création des costumes / Véronique Henriot 
Réalisation des costumes / Atelier Clermont Auvergne Opéra
Création des lumières / Catherine Reverseau
Études musicales / Daniel Navia
Surtitrage / David M. Dufort

PROCHAINES DATES

Vendredi 20 janvier 2023 à 20h | Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand (63)

Dimanche 22 janvier 2023 à 15h | Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand (63)

 

 Jeudi 2 février 2023 | Théâtre des Sablons - Neuilly-sur-Scène (92)

Samedi 4 février 2023 | Théâtre de Poissy (78)

Mercredi 8 février | Théâtre Jean Vilar - Saint-Quentin (02)

 

Vendredi 10 février 2023 | Théâtre Montansier - Versailles (78)

Samedi 11 février 2023 | Théâtre Montansier - Versailles (78)

 

Dimanche 26 février 2023 | Théâtre Olympia - Arcachon (33)

Dimanche 12 mars 2023 | L'Archipel - Perpignan (66)

Samedi 18 mars 2023 | Théâtre Coluche - Plaisir (78)

Dimanche 26 mars 2023 | Théâtre La Colonne - Miramas (13)

Mardi 4 avril 2023 | Le Beffroi - Montrouge (92)

Vendredi 7 avril 2023 | Théâtre d'Abbeville (80)

bottom of page