LES NOCES DE FIGARO

_W4A5396.jpg

Opera buffa en quatre actes
 
Musique de Wolfgang Amadeus Mozart

Livret de Lorenzo da Ponte d'après Beaumarchais

Création : Vienne, 1er mai 1786
 
Durée - 3h30 entracte compris

Chanté en italien / Surtitré en français

Lutte des classes et guerre des sexes.

Il faut d’abord écouter la musique de Mozart : l’ouverture de son opéra menée à un train d’enfer, est saccadée juste ce qu’il faut, osant le murmure et les éclats subits, haletante assurément mais teintée de mélancolie. Tout est dit dès les premières minutes. Au crépuscule d’un 18ème siècle marqué par l’esprit des Lumières, une société éprise de changements et de liberté vivait ses derniers feux. Mais de cette liberté, qu’allaient bien pouvoir faire nos héros ? Que de battements de cœur, de désillusion et d’espoirs déçus ! Certes, l’Histoire était en marche et l’injustice sociale dénoncée mais les rapports amoureux, les sentiments profonds et cette jalousie maladive, allaient-ils changer pour autant ? Les femmes continueraient à jouer avec le coeur des hommes pour ne pas céder au désespoir devant tant de légèreté et les hommes tenteraient de sauver la face en montrant comment la noblesse du cœur ignore le rang social.

 

De Beaumarchais à Mozart, ce chef d’œuvre de comédie - fiévreuse, vivace et sensuelle - a gagné en légèreté et tonicité, comme transfigurée.

 

Nous placerons cette production à l’époque de sa création, et essaierons de mettre en scène l’amour dans tous ses états, les combats homme-femme que l’on soit maître ou valet. Il faudra également souligner le caractère contestataire de cet opéra placé sous le signe du défi, et d’où pointeront les prémices d’une révolution.

 

 

Pierre Thirion-Vallet, Metteur en scène

« Chaque femme me rend fou, et fait battre mon cœur. » Cherubino, acte I, scène 5

 

DISTRIBUTION 

Comte Almaviva : Alban Legos
Comtesse Almaviva : Erminie Blondel
Figaro : Florian Bisbrouck
Susanna : Jeanne Mendoche / Amélie Robins 
Cherubino : Anne-Lise Polchlopek
Marcellina : Magali Paliès
Bartolo : Eugenio Di Lieto
Basilio/Curzio : Marco Angioloni
Barbarina : Laura Baudelet
Antonio : Pierre Thirion-Vallet
Chœurs : Katia Anapolskaya, Elodie Romand, Pablo Ramos-Monroy, Matthias Rossbach

Orchestre Les Métamorphoses

Coproduction : 
Clermont Auvergne Opéra / Opéra Nomade

Direction musicale / Amaury du Closel
Mise en scène / Pierre Thirion-Vallet
Création du décor / Frank Aracil
Création des costumes / Véronique Henriot 
Réalisation des costumes / Atelier Clermont-Auvergne Opéra
Création des lumières / Véronique Marsy
Études musicales / Daniel Navia
Surtitrage / David M. Dufort

PROCHAINES DATES

Samedi 22 janvier 2022 | Théâtre Municipal - Abbeville

 

Samedi 29 janvier 2022 | TEC - Théâtre Coluche - Ville de Plaisir

 

Dimanche 6 février 2022 | Théâtre de l’Archipel - Perpignan

Samedi 12 février 2022 | Théâtre des Sablons - Neuilly-sur-Seine

Mercredi 13, jeudi 14 et samedi 16 avril 2022 | Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand

 

Jeudi 12 mai 2022 | Théâtre Jean Vilar - Saint-Quentin, Aisne

Mardi 17 mai 2022 | Théâtre en Dracénie - Draguignan

 

Jeudi 19 mai 2022 | Aggloscène - Fréjus